Accueil > Nos activités > Groupes de travail

Apprentissage & FOAD

Pilotage : Jean-Luc PEUVRIER, fondateur de Stratice et Sabrina DOUGADOS, avocate associée au cabinet Fromont-Briens.

Ce guide sera organisé autour de 4 volets :

  • les éléments de contexte et fondamentaux ;
  • le cadre légal ;
  • les modèles économiques et coûts ;
  • l’ingénierie et ressources pédagogiques.

Contexte :
La loi Travail comprend des dispositions relatives à l’apprentissage. L’une d’elles est particulièrement intéressante puisqu’il s’agit de l’amendement qui ouvre la possibilité de réaliser l’enseignement tout ou partie à distance dans les formations par apprentissage. Toutefois, le texte légal s’est contenté de prévoir cette possibilité sans en préciser les conditions ni les modalités.
Un projet de décret porté par le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche est toutefois à l’étude auprès du CNEFOP. Ce décret a pour objet de transposer cette nouvelle possibilité au niveau infra législatif et d’en détailler les conditions de mise en œuvre.
Il faut anticiper et aider l’ensemble des acteurs de l’apprentissage (autorités pédagogiques, régions et CFA) à mettre en œuvre de façon opérationnelle ce que permet désormais la loi Travail du 8 août 2016.

Aujourd’hui, force est de constater qu’à quelques exceptions près, les choses ont peu évolué dans les CFA. Pourtant, un nombre grandissant de ceux que nous rencontrons quotidiennement établissent des constats qui les poussent naturellement à penser la formation à distance comme l’un des leviers du développement de l’apprentissage et du renouveau de ses modalités pédagogiques. Citons par exemple :

  • La difficulté à répondre aux besoins imminents des entreprises et à individualiser les parcours de formation des apprentis ;
  • Le manque de flexibilité de l’apprentissage par rapport aux modes d’organisation du travail actuelles ;
  • Le déficit d’innovation pédagogique, notamment par le développement de l’usage du numérique, alors que les jeunes de moins de 26 ans accueillis en CFA sont un terreau favorable pour leur utilisation.

Le 1er mars 2016, Jacques Bahry, président du FFFOD et vice-président honoraire de la FFP, prenait la parole dans les colonnes de l’AEF en ces termes : "Pour la formation continue, la loi de mars 2014, en permettant de légitimer les formations ouvertes et à distance comme une des modalités de l’action de formation, a ouvert ce champ, jusque-là clos, à l’innovation pédagogique. Il est temps de le faire pour l’apprentissage. L’objectif de 500 000 apprentis en 2017 est peu atteignable en l’état actuel des choses, mais le recours à la FOAD pourrait changer la donne en apportant à l’apprentissage la souplesse attendue par les entreprises avec une adaptation des rythmes d’alternance en fonction des besoins spécifiques à chaque employeur. La FOAD est également un moyen de "donner un coup de neuf à l’apprentissage" en permettant aux CFA de proposer de nouvelles modalités pédagogiques […] Alors même qu’environ 20 % des jeunes arrêtent leur apprentissage avant la fin de leur contrat, la FOAD a le potentiel de réduire ce taux. Osons l’encourager. »

Mais de nombreuses questions pèsent encore sur les CFA qui hésitent à investir les moyens humains et financiers nécessaires sans un cadre clair qui permettrait entre autres choses :

  • de garantir au CFA le paiement des heures de formation à distance dans les mêmes conditions que les heures de face à face ;
  • de s’assurer de l’aval de l’autorité pédagogique compétente
  • de définir sous la responsabilité de qui se trouve l’apprenti lors des temps de formation à distance

Lors de son Conseil d’Administration du 8 mars 2016, le FFFOD a souhaité créer un nouveau groupe de travail ayant pour objectif d’élaborer un projet de texte visant à donner une base légale à la formation à distance dans le cadre de l’apprentissage, à l’instar de ce que la loi de mars 2014 a permis pour la formation continue.

Afin d’être en accord avec les préoccupations « du terrain », le groupe de travail initial, composé de quelques membres du FFFOD, souhaite réunir autour de lui le plus grand nombre d’acteurs représentatifs de l’apprentissage :

  • CFA ;
  • Groupements ou associations de CFA ;
  • Branches professionnelles ou fédérations ;
  • Financeurs.

Contact

FFFOD, le forum des acteurs de la formation digitale
4 avenue du Stade-de-France
93210 Saint-Denis-La-Plaine

Email : Utiliser notre formulaire de contact
Site web http://www.fffod.org
Téléphone : +33 (0) 966 96 06 52

Mentions légales

Partenaires

JPEG - 10.1 ko
JPEG - 29 ko
JPEG - 24 ko
JPEG - 21.5 ko
JPEG - 23.9 ko
JPEG - 28.2 ko
JPEG - 2.5 ko